AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 rp jeremiah 20.06

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN ∞ i'm your god baby.
avatar
ADMIN ∞ i'm your god baby.

en savoir plus sur moi
▵ messages : 1222
▵ arrivé(e) le : 05/03/2008
▵ avatar : lucy kate hale.

MessageSujet: rp jeremiah 20.06 Jeu 22 Mai - 20:49

titre : J'en ai marre de ce cœur, mon dieu, qui ne bat plus.

Je me trouvais installé dans le canapé ce soir. J’avais terminé le travail plutôt tôt en fait et personne ne se trouvait à l’appartement. Desideria était probablement sorti avec son enfant. Seulement voilà, j’avais pas mal cogité durant toute la journée et il fallait que je lui parle. De Daenerys bien entendu. J’avais commencé à lui faire croire, avec l’aide de la jeune femme que nous étions ensemble et que son enfant était aussi le mien mais ce n’était pas vrai. J’avais accepté de faire semblant car elle voulait voir si elle m’aimait encore ou quoi. Mais je connaissais la réponse à cette question, je savais très bien qu’elle ne m’aimait plus et elle allait se marier alors, ça ne servait à rien. De plus, je n’avais rien à lui caché personnellement, je m’en fichais qu’elle sache que je l’aimais toujours même si ça ne servait à rien. Au moins, elle ne pourrait pas me reprocher d’avoir refait ma vie, ou bien elle comprendrait pourquoi je ne pouvais pas être son ami ni à elle ni à son fiancé. Puis, je crois bien que je me sentirai libéré de tout cela, je me sentirai peut-être mieux. Du moins elle arrêterait probablement de vouloir me parler ou de chercher à être ami avec moi. Quoiqu’en vue de notre conversation la dernière fois au Starbuck, cela m’étonnerait. Je jetais un coup d’œil sur mon portable plusieurs fois afin de voir l’heure mais bon, je ne savais pas quand elle allait rentrer. Elle ne me devait rien mais bon il fallait que je lui parle. Soudain, j’entendis la porte s’ouvrir. Cela ne pouvait être qu’elle puisqu’elle avait les clés. Je me levais donc du canapé avant d’aller voir. « Oh tu es là, je t’attendais. » lui dis-je alors que je la laissais entrer. « ça va ? » Après tout, je n’allais quand même pas me jeter dessus tout de suite. Elle venait à peine d’arriver mais j’avais besoin de lui en parler, savoir ce qu’elle en pensait et puis, si je ne voulais plus faire semblant elle aussi devait arrêter donc bon. « Je ne sais pas si tu as des choses à faire ou bien si tu es occupé mais j’aurai bien aimé te parler de quelque chose d’important, de Daenerys. Enfin si tu as des choses à faire je peux attendre ne t’en fais pas. » lui dis-je me sentant tout de même un peu gêné. Décidément, cette histoire n’allait jamais terminer. Et je n’allais jamais pouvoir l’oublier.


Dernière édition par Johanna le Mar 3 Juin - 9:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN ∞ i'm your god baby.
avatar
ADMIN ∞ i'm your god baby.

en savoir plus sur moi
▵ messages : 1222
▵ arrivé(e) le : 05/03/2008
▵ avatar : lucy kate hale.

MessageSujet: Re: rp jeremiah 20.06 Sam 31 Mai - 0:58

+ rp daeremy


✣ ✣ ✣
daeremy ∞ undisclosed desires.
C’était comme un tourbillon sans fin, je ne savais pas quoi faire. Il n’y avait rien à faire, c’était comme cela. Il n’y avait rien à dire ni même à faire car les choses n’allaient pas s’arranger entre nous. Pas le moins du monde. En tout cas, au jour d’aujourd’hui et en vue de notre conversation, j’en avais encore la preuve. De toute manière, quoi que je puisse dire ou faire j’avais l’impression qu’elle ne me croyait pas. Je lui disais la vérité, pas comme elle qui me cachait certaines choses visiblement. « Je pense me connaître mieux que toi pour le savoir si j’aurai eu pitié de toi ou non quand même. Et je sais que ce n’est pas le cas enfin tu penses ce que tu veux de toute façon.. De la colère oui, j’aurai été en colère et je le suis encore quelque part en moi à cause de ce qui s’est passé mais c’est comme ça, de toute manière les choses sont faites. » On ne pouvait pas revenir en arrière. Elle ne pouvait pas revenir là où elle avait commencé à faire des conneries pour pouvoir m’appeler. Et elle pouvait encore moins revenir à l’instant où elle m’avait dit non. C’était ainsi, on devait avancer et laisser le passé derrière soi. Peu importe s’il était beau ou non. Certaines choses ou certaines personnes n’avaient plus leur place. Elle ? Je ne savais pas encore dans quelle catégorie elle appartenait. Cela dépendrait du comment les choses se dérouleraient entre nous par la suite. Je ne pensais pas que cela irait en s’arrangeant. Et puis, elle ne semblait pas vouloir me dire ce qui se passait. « Tu le pourrais, tu ne le veux pas c’est tout. Et c’est toi qui as dit que l’on devait se dire les choses. » C’est vrai quoi, elle m’agaçait à la fin. Ne plus savoir ce qu’elle voulait. Elle avait voulu parler alors qu’elle fasse donc. Mais ce qui m’agaçait le plus c’était qu’elle continue de me parler de famille, de me le reprocher en quelques sortes alors que, si elle savait, je n’avais jamais refait ma vie. Elle ne savait rien et se permettait encore de parler de cela. Je n’avais plus envie d’entendre ce genre de choses. Ses dernières paroles me firent soupirer. Bon sang ! « Oh ça va, arrête deux minutes Daenerys tu as quand même tourné la page et tirer un trait sur nous, facile ou pas tu y es arrivé donc c’était facile. » Elle avait tourné la page, elle avait refait sa vie alors que moi, de mon côté je ne l’avais pas fait. « Tu veux savoir la vérité ? Très bien je vais te la dire comme ça tu arrêteras de croire que j’ai refait ma vie et que j’ai une famille. » J’étais en colère, réellement en colère et il pleuvait en plus, par-dessus tout. Mais je m’en fichais, qu’il pleuve, neige ou autre je m’en fichais je voulais juste qu’elle sache ce que j’avais à lui dire. La vérité. « La femme que tu as vu l’autre fois ce n’est pas la mienne, c’est une amie que j’héberge car elle a des problèmes de violence avec le père de son enfant. Et ce père ce n’est pas moi ! Depuis six ans, depuis le jour où tu m’as dit non je n’ai pas cessé de penser à toi une seule seconde. Je n’ai pas cessé de me dire que je devais t’appeler ou essayer d’arranger les choses avec toi mais je ne l’ai jamais fait. Tout comme je n’ai jamais refait ma vie, je n’ai jamais essayé de le faire et je ne compte pas le faire au jour d’aujourd’hui. Je n’ai jamais été capable de toucher une autre fille parce qu’à chaque fois je te voyais toi et je ne pouvais pas. Parce que même après toutes ces années je n’ai jamais cessé de t’aimer et je t’aime toujours au jour d’aujourd’hui. Alors oui, j’avais le droit d’être en colère lorsque tu m’as dit que tu allais te marier.  Alors arrête de croire que j’ai tourné la page parce que ce n’est pas le cas, je n’ai pas d’enfants ni même une copine. J’attendais que tu reviennes, c’est fait mais pas pour moi. Mais tu as raison, ça ne sert à rien de se parler. Les choses sont faîtes et toi tu vas refaire ta vie et te marier. » Elle voulait la vérité, connaître mon problème. C’était fait. Maintenant, qu’est-ce que tu avais à me répondre Daenerys ? Rien, j’étais prêt à le parier. « Mais.. Même si cela ne servira à rien, sache quand même Daenerys North-Rhodes que je n'ai jamais cessé de t'aimer et que je t'aime toujours encore. » Maintenant, je me sentais mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

rp jeremiah 20.06

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La vérité est enfin devant mes yeux [Feat. Jeremiah Frey]
» interrogatoire ? noah et jeremiah
» A mourir de rire * JEREMIAH * [ SUJET TERMINE ]
» Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]
» Une réception d'anniversaire ~ Jeremiah, Minerva, Julius + libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love test :: corbeille.-